Ici Reposent Mes Obsessions

11 décembre 2008

Mourir, ce n'est rien.

Commence donc par vivre.

C'est moins drôle et c'est plus long.

nhau73b4

Posté par Sibylle 1986 à 09:04 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 novembre 2008

"Aimer quelqu'un qui vous aime aussi, c'est du narcissisme.

Aimer quelqu'un qui ne vous aime pas, ça, c'est de l'amour."

Frédéric Beigbeder
Extrait de L'amour dure trois ans

"L'Autre" donc c'est du narcissisme

"Lui", c'est de l'amour

nhau73b4

Pas mal de noir

Comme une toile de fond
Avec le coeur au premiers rang
Lui,l'Autre et moi
3
Un de trop

~

Le manque
Ca m'échappe
Je veux
J'attends

Je veux pas
L'Autre qui s'accroche
M'étouffe
Me bouffe
Me brise
M'oppresse
Me tient
Me serre
Me tire
M'attire
Puis je veux
Et il se tire
Et je veux plus fort
Je m'accroche
L'attire
Le tiens
Le serre
Il reviens
Je me tire

~

Parfois le vide

Dans mes draps, tard le soir avec ma clope
Dans le sommeil quand il se fait prfond
Dans la délicieuse ivresse
Et la débauche des folles soirées
Dans le ventre

~

Parfois du rouge, comme un éclair

La colère, la rage
L'oscillation négative, la chute
La cirse, sous l'emprise
L'aliénation, soumise
La mère
L'envie, l'avidité
La voracité
Lui loin de moi
Lui sans moi
Lui qui m'oublie
L'attente active
Lui qui ne sait pas
Lui qui ne veut pas plus
Et moi qui lui offre plein
Trop
Et moi qui veux tant
Trop
Lui au milieu des autres
Elles et lui
La jalousie
Les autres
"L'enfer c'est les autres"
Il m'échappe
Je le veux

~

Le rouge c'est le noir vif
Le noir c'est le rouge serein

~

Parfois de l'or
Comme une étincelle, un scintillement
Ardent
Faire l'amour avec lui
Comme l'ivresse, encore
Faire l'amour avec lui
L'euphorie
Rire

Mourir de rire
L'extase
Faire l'amour avec lui
La pleinitude
Lui
Faire l'amour avec lui
Avec lui
Lui sur moi
Faire l'amour avec lui
Nous. Un
L'amour
Son corps
Mon corps si il le caresse
Mon corps si il le trouve beau
Ses yeux si bavards
Ses yeux qui scintillent
Mes yeux dans les siens
Ses yeux dans les miens
Un clin d'oeil
Un secret
Le désir
Faire l'amour avec lui
Brûlant
L'interdit
Ses bras
Ses draps
Faire l'amour avec lui
Son attention
Sa douceur
Je l'aime
Je le veux

Juste un flash
Un vertige
Un oubli

Fugace
Fragil
Bref
Ephémère

L'or rare...

"L'Autre" donc c'est du narcissisme

"Lui", c'est de l'amour

Posté par Sibylle 1986 à 08:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2008

je touche le fond..

Aujourd’hui j’ai 15 ans,
Paraît que tout va bien dans ma vie…
En vrai je fais semblant, mais je m’accroche et je respire.
Je fais partie de ces jeunes perdus, souriant par politesse,
Entourés mais pourtant si solitaire...
15 ans de vie, 30 ans de larmes
Versées dans le noir quand le silence blessait mon âme.
Plutôt banal pour une gosse de mon âge,
Le cœur balafré de rage
J’aimerais pouvoir vivre en marge,
Cette vie de merde n’a que le goût d’un somnifère
mais je me dois de les rendre fier eux qui me croient si solitaire.
Si vous saviez seule dans ma chambre comme je souffre,
J’ai le mal de l’ado en manque à bout de souffle...
Eux ils sont fort, moi je ne suis rien
Rien qu’à mon mentor, face à l’adulte je le sais bien mais raper c’est pas un jeune qui peut paraître à l’abris,
Car vos mots le pousseront à mettre un terme à sa vie…


Refrain :

Je veux…
Je veux partir pour mieux revenir
Et devenir quelqu’un, quelqu’un de bien parce que je reviens de loin…
Je veux…
Je veux partir pour mieux revenir ... et devenir quelqu’un…


Au nom des jeunes incompris qui luttent contre eux même,
au nom de ceux qui savent combien nos vies sont malsaines.
Toujours sourire et faire semblant de s’aimer,
Mais dans le fond on se déteste on aimerais pouvoir céder.
Pourquoi l’adulte ne sait pas ce que je sais,
Pourquoi me prend il pour une môme quand il croit me renseigner.
Pourquoi m’empêcher de grandir avec mon temps,
Pourquoi me faire croire que la vie n’est qu’une suite de bon temps.
Ne vois tu pas sur mon visage comme j’ai mal,
Comme je ne te crois pas quand tu me parles d’espoir.
Ne vois tu pas cette ambition qui me ronge,
cette envie de faire parti de ceux qui ont marqué le monde.
Selon vous je vois trop haut, j’ai des envies démesurées,
Arrêtez de voir trop bas, ne chercher pas à nous tuer,
Laissez moi libre sur terre et dans ma tête vous êtes fait donc ne faites pas de moi ce que vous êtes.

(Refrain)

Hôpital d’Orsay, 1995,
J’étains en train d’agoniser,
Moi je n’ai pas osé le flingue.
Tout en douceur j’ai gobé mes cachets,
En douceur je partais me cacher tout la haut...
Mélanie, petite fille fière et bonne élève
a tenté de fuir la vie à coup de somnifères sur les lèvres...
Mélanie, si forte aux yeux des gens, marquée à vie par son trop plein d’intelligence...
Les jeunes comme moi savent que nous ne sommes pas comme eux,
Peut être que l’on en sait trop,
Peut être que l’on ne vaut pas mieux,
Mais ce qui est sur c’est qu’on voudrais devenir quelqu’un, quelqu’un de bien parce que nous repartons de rien,
Et peut être qu’un jour on pourra regarder nos mères et leur dire pardon de ne pas avoir su te rendre fière.

PS : Ce que j’ai fait s’appelle une T.S.
Pour certains un S.O.S, pour d’autres une preuve de faiblesse

tatoo04_gp

Posté par Sibylle 1986 à 01:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2007

I try...


 

 

00keira_en_robe_de_princesse

Bref je suis js un atome célibataire...



Posté par Sibylle 1986 à 01:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

I have a dream...

Al, jolie jeune fille, lycéenne,16 ans et demi.

Une vie apparemment satisfaisante...

Pourtant, elle n’est pas heureuse.

Le 31/12/2002, elle décide de mourir, petit à petit.

Son suicide raté la conduit 6 mois plus tard dans un hôpital psychiatrique, où elle restera 6 mois, en passant par la cellule d'isolement, puis le "gavage" thérapeutique, ou la prise de poids forcée. Qu'importe les cicatrices qu'elle en gardera, "on lui a sauvé la vie!"

Il lui faudra supporter ce corps, aujourd'hui encore étranger.

1162137134374sol

Hello, I'm Al

Posté par Sibylle 1986 à 01:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]